We run Marseille!

Dimanche 15 mars 2015. Météo exécrable, pluie, vent, températures en chute libre. Pour tous ceux qui s’étaient inscrits à la course Run in Marseille, il est temps de faire un choix : courir or not courir? Au final, 5 713 personnes ont passé la ligne d’arrivée, sur environ 7000 inscrits.

Run in Marseille, c’est le nouveau rendez-vous sportif de la ville. Cette 2ème édition a repris les codes de la 1ère : 3 distances de référence organisées le même jour (10km, semi-marathon et marathon), dans un cadre plutôt agréable (courir le long de la Méditerranée et arriver sur le Vieux-Port, c’est quand même pas mal!). Le but : réunir des coureurs de tous les niveaux, dans un lieu plutôt sympa et avec une ambiance conviviale.

C’était ma première participation à cette course, et le contrat est complètement respecté. D’abord, une organisation au top. De la récupération des dossards jusqu’au ravitaillement de la ligne d’arrivée, il n’y avait rien à redire. Surtout quand on voit le prix des dossards : 25 euros pour le semi! En comparaison avec d’autres courses (j’ai réussi à avoir un dossard pour Marseille-Cassis 2015 : 46,50 euros, AÏE!), c’est plus que raisonnable.

Alors, comment ça s’est passé? Ma foi, très bien, malgré des conditions météo désastreuses!

Runinmarseille

Kilomètre 1 à 6 : j’ai retrouvé une copine dans le sas des 2h, bien contentes de partir enfin parce que ça commence à cailler. Il y a du monde, on ne va pas vite, je commence à être mouillée mais tout va bien.

Kilomètre 6 à 10 : la cop’s ralentit, moi je m’échappe, la musique dans les oreilles, je rattrape même la coureuse d’allure des 2h, et je la dépasse! J’ai l’impression de voler, je double du monde, la vie est belle.

Kilomètre 10 : ho tiens, encore un ravitaillement! J’attrape une poignée d’abricots secs. Note pour plus tard: laisser tomber les abricots secs pour ne pas avoir à mâcher en courant.

Kilomètre 10 à 15 : la coureuse d’allure me repasse devant, je m’accroche psychologiquement à son drapeau, je ne le quitte plus des yeux. Sauf pour encourager la cop’s, vu que le parcours fait des zig-zags.

Kilomètre 15 : p***** j’avais oublié qu’il y avait une montée ici! Aïe mes jambes, aïe mon souffle, le drapeau s’éloigne… Je me pousse en avant, je ne veux pas ralentir, surtout que le vent souffle plus fort du côté de la corniche et que j’ai presque froid.

Kilomètre 15 à 18 : ça y est, je souffre. Le souffle est revenu, mais mes jambes commencent à se raidir. Mes chaussures sont trempées, ma casquette dégouline, heu et pourquoi les photographes se sont mis là?

Kilomètre 18 : on entend des sirènes derrière nous, on dégage un peu le passage, c’est sûrement un malaise. Que nenni! C’est le premier du marathon qui nous double au grand galop, escorté par des motos de police. On entend des : « Ho putain! » dans le peloton (on est pas à Marseille pour rien 😉 ).

Kilomètre 18 à 21 : je serre les dents, je m’accroche au drapeau, mon cerveau ne répond plus. Petits cafouillages en haut du Vieux-Port, le parcours n’est plus balisé, et il y a plein de piétons partout! Un coureur devant moi se fait insulter, ça m’occupe quelques secondes…

Kilomètre 21,1 : c’est FINIII! J’ai survécu, et ma montre indique 1:59:41. Le temps de boire un coup, de manger une banane et des bonbons, et je réalise que je me refroidis. Forcément, le vent souffle toujours, et je suis trempée. Note pour plus tard : ne pas snober les vestiaires, ils ont une vraie utilité!

Quelques heures plus tard, les résultats sortent : 1:59:36. Je suis bluffée par la précision de ma montre… et par ce résultat!
Un bilan en quelques mots? Une super organisation malgré des conditions météo désastreuses, des bénévoles à applaudir, un parcours bien sympa, bref, à refaire!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s