Marseille-Cassis, M-1

La classique revient ! Vous avez décidé de participer à sa 38ème édition ? Beau défi ! Si vous avez un dossard vous avez déjà fait une belle partie du travail. Pour le reste, voici quelques conseils pratiques pour que tout se passe pour le mieux…

mk6 2

Préparez-vous !

Marseille-Cassis, c’est presque un semi  😉 On l’oublie parfois, mais la course fait bien 20km et pas 21. Un détail, mais qui a son importance quand on arrive vers la fin !
Alors comme pour un semi, on n’y va pas en touriste ! Un minimum de préparation est nécessaire pour arriver au bout dans de bonnes conditions. Dans les 2 mois précédant la course, ne zappez pas quelques séances de fractionné, ainsi que de belles montées pour habituer vos jambes.
Le dénivelé peut sembler impressionnant (plus de 325 mètres), mais allez-y tranquillement et tout se passera bien. Les 15 000 personnes autour de vous vous pousseront à aller jusqu’au bout de toute façon !
Attention, préparez-vous psychologiquement : une fois le col de la Gineste passé, on n’a pas encore fait la moitié des 20 km, et en plus on ne fait pas que redescendre… Vous penserez à moi au moment de passer celle qu’on appelle « la montée des pompiers »  😉

Prévoyez du ravitaillement

MK6, comme on l’appelle dans le jargon, c’est environ 15 000 personnes qui courent au même endroit, au même moment. Le ravitaillement est prévu en conséquence, mais si vous visez un temps et que vous ne voulez pas perdre la moindre seconde, prenez votre propre réserve. Ça vous évitera de vous arrêter et/ou de vous retrouver avec quelquechose que vous n’aimez pas.
Malgré une organisation au top, c’est vraiment la cohue devant les tables et il est souvent impossible de choisir ce que l’on prend entre les oranges, le chocolat, les fruits secs, la banane, etc.
Pour l’eau, c’est beaucoup plus facile, mais les températures peuvent être encore élevées à cette saison donc si vous en avez la possibilité, prenez-en un petit litre, ça sera toujours utile.

mk6 1

Levez-vous en avance

Pour les personnes qui l’ignorent, notez-le bien : Marseille c’est le bordel ! En 2015, le point de départ de la course a été modifié pour cause de travaux, c’est dire. Mon seul conseil ici : venez en transports en commun. Le métro se trouve pas loin du départ de la course (attention, bien descendre à l’arrêt « Ste Marguerite/Dromel ») donc zappez la voiture, vous perdriez un temps fou à vous garer. Petit plus : vous trouverez dans votre enveloppe dossard un ticket utilisable sur toutes les lignes de métro/bus/tramway de Marseille le jour de la course.
Vous allez de toute façon vous lever tôt pour le petit dèj (départ de la course à 9h30, on ne mange plus rien après 6h30-7h!), donc profitez-en pour arriver en avance. Ça vous évitera en plus de vous retrouver complètement à l’arrière du cortège, et donc d’avoir un départ de course décalé de 5, 10 voire 15 minutes.
Ha et prévoyez une petite laine ! Certains arrivent avec le classique sac poubelle, mais un vieux pull que vous êtes prêts à laisser sur place fera aussi l’affaire. En plus il paraît que les SDF récupèrent en quelques minutes tout ce que les coureurs laissent au départ.

Organisez votre retour

Le problème de ces courses linéaires, c’est qu’il faut forcément prévoir un moyen de transport pour revenir au point de départ… Et cerise sur le gâteau, Cassis est une toute petite ville : elle est donc paralysée le jour de la course, n’espérez pas y circuler autrement qu’à pieds.
Plusieurs solutions ici :

  • amener une voiture à Cassis le samedi matin avant la course, que vous pourrez garer le long de la nationale qui passe au-dessus de la ville (beaucoup de coureurs font ça, à partir de midi les places deviennent chères et vous risquez d’être garés loin de l’arrivée). Pratique mais demande de l’organisation.
  • prendre le bus qui ramène les coureurs à Marseille. Le souci de cette navette : non seulement elle se trouve assez loin de l’arrivée, et puis ça monte, mais en plus la dépose à Marseille se fait généralement sur la place du Général Ferrié, et de là il faut de nouveau marcher pour accéder au métro.
  • prendre le train. Je ne l’ai jamais fait, mais là aussi attendez-vous à grimper pour atteindre la gare de Cassis ! Selon où vous souhaitez vous rendre à Marseille, certains trains font un arrêt à la gare de la Blancarde avant le terminus de la gare St Charles. Ça peut être utile  😉

mk6 3

Profitez !

Cette année sera particulière, puisqu’une partie du parcours est partie en fumée début septembre :-/ Mais à part ça, vous allez en prendre plein les yeux. Les paysages sont magnifiques, et l’ambiance de la course est exceptionnelle ! Je ne vous raconte pas tout pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais sachez que vous allez forcément vivre un moment unique. Ne gardez pas les yeux rivés sur le chrono et profitez à fond !

Toutes les autres infos sur la course sont disponibles sur le site officiel de Marseille-Cassis, n’hésitez pas à le consulter régulièrement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s